PSA en discussion pour le rachat d’Opel

PSA a des volumes faibles et doit grandir.

Opel fait partie des rares opportunités. Mais elle n’est pas très sexy : pas de pépite dans le portfolio d’Opel (ni en produit, ni en marché), redondances entre les portfolios, trop d’usines en Europe etc.

Un renforcement de la coopération pour partager des coûts (achats, fabrications) serait plus pertinente.

Advertisements