Les leurres de LR

Depuis hier les principaux membres de LR sont hors sujets :

  1. ceux qui appellent à répondre à la main tendue seraient avisés de se souvenir qu’on peut tout à fait piloter un gouverner dans le dos du premier ministre,
  2. ceux qui appellent à s’opposer à cette main tendue au nom de la survie de leur parti seraient aviser de ne pas oublier que les français se fichent des partis politiques et ont en horreur ceux qui y font leur carrière.

À ce stade on ne doit parler que de l’intérêt de la France et des Français, et de projet.