Les premiers faux pas de Macron

Macron a fait ses premiers faux pas, selon moi.

La démission du chef d’état major des armées, Pierre de Villiers, est un acte d’autoritarisme, pas d’autorité. En effet :

  • le désaccord ne portait pas sur des points stratégiques,
  • les paroles reprochées au général ont été tenus en privé.

Macron aurait dû éteindre ce feu que son équipe a laissé s’allumer.

Par ailleurs, la baisse de 5 euros des APL est un deuxième feu que Macron n’aurait pas du laisser allumer. En effet :

  • le gain économique attendu est assez faible,
  • tandis que les dégâts politiques peuvent s’avérer importants.

2 erreurs à mettre au bilan (direct ou indirect) de Macron.

Espérons que nous n’aurons pas de dérapage islamiste en France

En ce jour de prise d’otage en Australie, espérons que nous n’aurons pas à subir un acte barbare comme une décapitation sur le sol français, filmé et diffusé sur les réseaux sociaux. Bien entendu, dans la totalité des musulmans et des arabes veulent vivre en paix. Les musulmans sont même les premières victimes des illuminés. Malheureusement il y a un certain nombre de français, y-compris parmi les politiques, qui n’hésitent pas à dénoncer les dérives de l’islam sans prendre les précautions de distinguer ces illuminés du reste des musulmans.

German model is ruinous for Germany, and deadly for Europe

http://www.telegraph.co.uk/finance/comment/ambroseevans_pritchard/11150306/German-model-is-ruinous-for-Germany-and-deadly-for-Europe.html

On ne doit pas balayer les arguments de François Hollande sur la manière de sortir de la crise. En tout cas on ne peut pas claironner que nous devons copier l’Allemagne, ses choix économiques sont effectivement suicidaires.

Mais on doit aussi reconnaitre qu’au delà des efforts d’économies annoncés, nous n’avons toujours pas de gouvernement assez courageux pour lancer des réformes. La droite a tort de critiquer, elle n’en a jamais fait autant que le gouvernement actuel. C’est injuste pour des peuples comme les Grecs, les Espagnols, les Portugais ou les Irlandais, qui ont n’a pas eu d’autre choix de connaître une vraie austérité.