La stratégie face à la République En Marche

Quelques recommandations de la base :

  1. Les français se foutent de sauver le PS ou LR,
  2. Il n’y aura pas assez d’espace pour un deuxième Macron,
  3. Conclusion : lui souhaiter bonne chance, préparer un projet pour 2017 et patienter.
Advertisements

Résultats du 1er tour de la présidentielle

Soulagement, le 2è tour n’est pas Mélenchon – Le Pen. Le Pen n’est même pas en tête.

Fillon est, comme attendu, la nouvelle victime du dégagisme. Macron a la chance d’avoir été là au bon moment (et le mérite d’avoir eu le culot de créer son parti). On ne saura jamais, mais nous-même avons peut-être la chance qu’il y ait eu une alternative à Le Pen.

Maintenant, à Macron d’essayer d’avoir une majorité, ou au moins un parti avec lequel s’allier pour avoir la majorité (l’UDI et le PS probablement). Aux jeunes des Républicains et du PS de prendre la main dans leur maison.

Enfin à Macron de se présidentialiser (son discours de victoire du 1er tour était déplacé, sur le fond (pas de contenu) que sur la forme (Brigitte Macron n’avait rien à faire sur scène, et le discours était trop long)).

Les mauvaises manières de Valls & la fin du socialisme

Décidément Valls est bien représentatif de la classe politique actuelle : médiocre.

Il braconne au PS alors qu’il n’a rien à y faire. Il sort François Hollande sans avoir de plan derrière (sa défaite à la primaire était écrite). Il trahit sa parole. Enfin il nous fait un coup de chantage au FN (que ne l’a t’il fait pendant la primaire ?).

Est-ce la fin de socialisme ? C’est probablement le début d’une longue hibernation. Hamon va se prendre une claque, et personne à l’intérieur du PS n’aura la carrure de le réveiller. Macron et Mélenchon lui prendront des parts de marché importante, et Hamon n’a pas d’ambition au delà de la gestion de sa petite entreprise de philosophie.